Qu’est-ce que le Patrimoine mondial ?

Origine de la Convention sur le Patrimoine Mondial

Dans les années 60, dans le cadre d’un plan destiné à sauver des monuments historiques de l’inondation liée à la construction du barrage d’Assouan, sur le Nil, l’Unesco (Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture) a entrepris une campagne internationale destinée à préserver ces monuments nubiens par le biais d’un démantèlement et d’un déplacement. C’est à ce moment qu’a germé l’idée de protéger le patrimoine culturel mondial grâce à une coopération internationale. En 1965, les Etats-Unis ont proposé un cadre international destiné à promouvoir le classement et la protection des plus beaux sites naturels du monde ainsi que des sites historiques.

Dans le sillage de ce mouvement, la « Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel » (Convention sur le Patrimoine Mondial) a été signée en novembre 1972 lors de la Conference générale de l’Unesco. Cette convention a été ratifiée par le Japon en 1992.

The Abu Simbel temples

Grandes lignes de la Convention sur le Patrimoine Mondial

Nom officiel Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (Convention Concerning the Protection of the World Cultural and Natural Heritage)
Objectifs La Convention a pour but d’identifier, protéger, conserver, présenter et transmettre aux générations futures les sites culturels et naturels du monde considérés comme ayant une valeur exceptionnelle; de les préserver en tant que biens irremplaçables communs à l’humanité entière; et de mettre en place des systèmes pour la coopération et l’aide internationales.
Secrétariat Unesco World Heritage Centre (Paris)
Qu’est-ce que le Patrimoine mondial ? Le Patrimoine mondial est un ensemble de sites et de biens de « valeur universelle exceptionnelle » (c’est-à-dire d’une valeur particulièrement importante pour l’humanité entière), qui sont reconnus par le Comité du patrimoine mondial * comme devant être protégés et inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. Cela inclut le « patrimoine naturel », le « patrimoine culturel » ainsi que le « patrimoine mixte », dont la valeur est à la fois d’ordre naturel et culturel.

*Comité inter-gouvernemental établi sous l’égide de l’Unesco, constitué de représentants de 21 pays élus parmi les Etats parties. La durée du mandat des membres ne peut excéder 6 ans (certains pays ont, sur une base volontaire, réduit cette durée à 4 ans).

(en mai 2015)

Etats parties : 191
Nombre de sites classés

Total 1007 (18)
Patrimoine naturel 197 (4)
Patrimoine culturel 779 (14)
Patrimoine mixte 31 (0)

Les chiffres entre parenthèses concernent le Japon.

Le Sommet de la page

Conditions requises pour l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en tant que site naturel

Le fait de savoir si un site possède une valeur universelle exceptionnelle est évalué sur la base des trois conditions suivantes:

  • Le site doit satisfaire à au moins un des critères d’évaluation (cf tableau ci-dessous).
  • Le site doit satisfaire à la condition d’intégrité (c’est-à-dire inclure tous les éléments nécessaires pour démontrer la valeur universelle exceptionnelle ; avoir une superficie adéquate ; être peu sujet au développement ; et conserver sa valeur naturelle d’origine.
  • Le site doit être protégé et géré de façon adéquate afin de maintenir sa valeur universelle exceptionnelle sur le long terme.

Les sites remplissant les trois conditions ci-dessus peuvent être inscrits sur la liste du Patrimoine mondial en tant que sites uniques au monde présentant une valeur exceptionnelle.

Critères d’évaluation du Patrimoine mondial (sites naturels)

Pour être inscrit sur la Liste du patrimoine naturel mondial, un site doit satisfaire à au moins un des des quatre critères d’évaluation suivants : « beauté naturelle », « géologie et géomorphologie », « écosystème » et « biodiversité ».

(vii)
Beauté naturelle
Contenir des phénomènes naturels exceptionnels, ou des zones d’une beauté naturelle ou d’une importance esthétique exceptionnelle.
Yakushima
(viii)
Géologie et géomorphologie
Constituer des exemples exceptionnels représentatifs des grandes étapes de l’histoire de la Terre : traces de l’évolution de la vie, processus en cours dans la formation des structures géologiques, caractéristiques géomorphiques ou physiographiques remarquables, etc.
(ix)
Ecosystème
Constituer des exemples exceptionnels représentatifs des processus écologiques ou biologiques en cours au sein de l’évolution et du développement des écosystèmes terrestres, d’eau douce, côtiers et marins ainsi que des communautés de plantes et d’animaux.
ShiretokoShirakami-Sanchi
Îles d’OgasawaraYakushima
(x)
Biodiversité
Contenir des habitats naturels de très grande importance pour la conservation in-situ de la biodiversité biologique, y compris les habitats contenant des espèces menacées de valeur universelle indéniable du point de vue de la science ou de la conservation.
Shiretoko

*Les numéros (i) à (vi) concernent les critères d’évaluation relatifs au patrimoine culturel.

Processus pour l’inscription sur la Liste du patrimoine naturel mondial

1 Chaque Etat partie remet au Centre du patrimoine mondial de l’Unesco, au plus tard un an avant la remise des dossiers définitifs, un inventaire des sites qu’il envisage de recommander (« Liste indicative »).

2 Chaque Etat partie remet au Centre du patrimoine mondial de l’Unesco la liste définitive des sites qu’il recommande ainsi que dossiers de proposition d’inscription.

3 L’Union internationale pour la protection de la nature (International Union for Conservation of Nature, IUCN), organe consultatif du Comité du patrimoine mondial, réalise une étude de terrain ainsi qu’un examen détaillé des documents, et présente un rapport d’évaluation technique incluant ses recommandations.

4 Le Comité du patrimoine mondial (qui se réunit une fois par an) décide d’inscrire ou non les sites proposés sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Sommet de la page

Protection et gestion des sites du Patrimoine naturel mondial (au Japon)

Les sites du Patrimoine naturel mondial doivent être protégés et gérés de façon appropriée pour maintenir leur valeur sur le long terme. Dans ce but, des mesures de protection basées sur les différents systèmes et législations du pays (parcs nationaux, zones de protection de l’environnement naturel, zones de protection de l’écosystème forestier, monuments naturels, etc.) sont mises en oeuvre sous la responsabilité de l’Etat.

Le Sommet de la page

Structures pour la protection et la gestion des sites du Patrimoine naturel mondial

Sur les sites du Patrimoine naturel mondial, une protection et une gestion adéquates doivent être mises en oeuvre sur la base des connaissances scientifiques les plus récentes et dans le cadre d’une coopération étroite entre les différentes parties concernées (administrations ayant compétence sur la protection et la gestion des environnements naturels, organisations locales, experts académiques, etc.). Pour cela, un Comité de liaison régional et un Comité scientifique sont mis en place et gérés sur chaque site du patrimoine mondial afin d’élaborer le plan de gestion et de promouvoir les efforts de protection et de gestion du site.

Comité de liaison régional Le Comité de liaison régional est composé de représentants du ministère de l’Environnement, de l’Agence des Forêts, des collectivités locales et des autres parties concernées. Son rôle est d’assurer la coordination et de favoriser l’obtention du consensus pour la gestion du site du Patrimoine naturel mondial.
Comité scientifique Le Comité scientifique est composé d’experts des sciences naturelles et sociales. Il donne des conseils d’ordre scientifique pour la protection et la gestion appropriée du site.
Plan de gestion Le Plan de gestion définit la politique de base et les structures les plus adaptées à la protection et à la gestion de chacun des sites. Les programmes de protection et de gestion sont mis en oeuvre, sur la base de ce plan, via une coordination et une coopération étroites entre les différentes parties prenantes.

Framework for Protection du Patrimoine naturel mondial of World Natural Heritage Properties in Japan

Le Sommet de la page

Le Sommet de la page