La protection de l'air/ les mesures pour l'automobile / la protection des eaux, des terres et des sols

La Direction de la protection de l'air et de l'eau est chargée de la protection de la santé des citoyens et de la sauvegarde de leur environnment de proximité. Pour cela, elle lutte contre les problèmes de la pollution atmosphérique causée, entre autres, par les rejets des usines et des véhicules automobiles. Elle traite également d'autres problèmes comme les nuisances sonores, les vibrations et des mauvaises odeurs.
En outre, avec pour mission la garantie du fonctionnement d'un cycle de l'eau sain, elle a pour objectif de prendre des initiatives globales où entre dans son champ de surveillance, la qualité et les volumes d'eau, les organismes aquatiques et les zones humides, tout cela en rapport suffisant avec la protection des terres et sols.

Action internationale

Effort pour le développement de transports écologiques (EST) en Asie

Le Ministère de l'Environnement, qui coopère avec le Centre de développement régionale de l'Union internationale, a fondé, en 2005, le Forum de la zone Asie EST qui est un haut lieu de discussion politique. Il encourage l'action pour des transports (EST) écologiques compatibles avec l'environnement dans la zone asiatique où existe un problème sérieux d'harmonisation entre l'environnement et une demande de transport en augmentation constante liée au développement économique rapide et à l'urbanisation.
A ce même forum fut adoptée « la Déclaration de Aichi » soutenant l'idée EST pour l'Asie et la poursuite des discussions. Il s'y organise également des discussions sur les problèmes et les mesures à prendre, ainsi que sur la mise en commun d'informations sur les exemples évolués de la dynamique EST.

Effort de coopération pour la protection de l'environnement aquatique en Asie (WEPA)

Le partenariat (WEPA) pour la protection de l'eau en Asie est une des actions menées par le Ministère de l'Environnement qui a pris note du « Rapport d'action pour l'eau » dont le contenu rassemble les initiatives de chaque pays pour résoudre les problèmes de l'eau. Celles-ci sont enregistrées lors des discussions de la conférence internationale ministériel du 3e Forum mondial de l'eau. Pour résoudre le problème de la pollution des eaux de la zone des moussons en Asie, son effort se concentre sur le renforcement de la administration de la protection de l'eau desdites zones, par des actions unifiées pour l'établissement d'informations de base sur la protection de l'eau et la formation du personnel.
Une base de données est accessible au public depuis 2006

Mesures contre la pollution de l'air (de source fixe) dans les usines ou lieux de travail.

Pour lutter contre la pollution de l'air liée aux fumées ou aux suies produites dans les usines ou lieux de travail, nous effectuons une suveillance des conditions de pollution de l'air et des règles d'évacuation imposées par les lois de la protection de l'air. Une structure de lutte composée de personnes responsables est en train de se metre en place pour la prévention des nuisances sur les sites de travail.

Les mesures de prévention contre la dispersion de l'amiante

Pour prévenir la pollution liée à l'amiante, sur la base de la loi pour la prévention de la pollution de l'air, sont mises en œuvre des dispositions contre la dispersion de l'amiante. Ce sont des mesures prises dans les usines de production d'amiante s'accompagnant aussi du démantelement, de la modification ou de la réparation de matériaux de construction utilisant l'amiante.

Mesures contre la pollution liée à la circulation automobile

Pour prévenir la pollution de l'air causée par l' oxyde d'azote(NOx) et les particules (PM), une législation a été établie sur les gaz d'échappement de chaque voiture, le bruit et la qualité des carburants.
La circulation automobile s'intensifiant, la pollution de l'air par l'oxyde d'azote et les particules devient particulièrement importante dans les grandes agglomérations.
Ainsi, des mesures sont également prises pour instaurer une législation contre les rejets de gaz, particulièrement contre l'oxyde d'azote et les particules règlementés par la loi NOx-PM automobile. Des efforts sont faits pour réguler, faire diminuer ou améliorer la fluidité de la circulation. De plus, un dispositif d'aide et de réduction fiscale a été mis en place pour encourager l'achat de voitures de bonne qualité avec une capacité de pollution réduite.

Mesures contre les gaz d'échappement de l'automobile.

A propos des gaz d'échappement des voitures diesel, nous avons a adopté la norme maximale au niveau mondial et des mesures environnementales que l'on considèr comme pionnières dans le monde se poursuivent. Quant à l'utilisation des carburants, nous baissons progressivement les composants en soufre contenus dans l'essence.
Quant à l'orientation générale concernant la baisse du volume global du bioxyde d'azote et des particules en suspension, conformément à la décision ministérielle de 2002 sur la base de la loi NOx-PM de l'automobile, qui nous oriente vers une baisse du volume global du bioxyde d'azote et des particules en suspension, nous espèrons, au moins, atteindre la norme environnementale avant 2010

Mesures contre la dioxne et ses produits dérivés

Pour lutter contre la pollution due à la dioxyne et à ses produits dérivés, des mesures de réduction des rejets sont mises en action de façon globale sur la base des lois et règlements avec dispositions particulières concernant la dioxyne et ses produits dérivés.
La Direction de la protection de l'air et de l'eau prend des mesures globales contre la dioxyne. Elle s'occupe de la législation concernant les usines et lieux de travail rejetant de la dioxyne dans l'atmosphère. Tout en procédant à surveillance constante de la situation environnementale, elle rassemble les données sur les conditions de l'air, de l'eau et du sol.

Mesures de sauvegarde de l'environnement de proximité

Pour la prévention des nuisances comme le bruit, les vibrations et les mauvaises odeurs, qui dégradent l'environnement de proximité, des réglementations ont été mises en place dans les usines et lieux de travail sur la base de la législation contre le bruit, la loi contre les vibrations et la loi de prévention contre les mauvaises odeurs. Les problèmes concernant les bruits de faible fréquence, les îlots de chaleur urbain et les nuisance des lumières sont également traités également.

Surveillance des produits radioactifs

En collaboration avec le Ministère de l'éducation et des sciences, une surveillance des produits radioactifs de l'environnement est réalisée

100 selections d'odeurs et paysages

Pour transmettre et laisser à la postérité, comme un ensemble, la vie et la culture de la nature avec ses odeurs variées et ses plans d'eau, en 2001, le thème « odeurs et paysages » fut choisi. De plus, un forum « odeurs et paysages » a été organisé partout au Japon pour la sauvegarde des odeurs en relation avec les paysages.

100 selections de « sons et paysages japonais » à préserver

De nombreuses personnes remarquent autour d'elles l'importance des sons liés au paysage, ainsi, pour éveiller l'intérêt sur ce sujet, en 1996, on a fait le choix des « 100 sélections des « sons et paysages japonais »

Résultat sur les normes environnementales de la qualité de l'eau

La pollution liée aux produits nocifs (classés nuisibles à la santé) comme le cadmium et le cyanogène, a remarquablement diminué et ne pose plus vraiment de problème au Japon. Quant à la pollution organique (classée comme pollution de l'environnement de proximité) qui provoque des dommages dans les eaux d'irrigation, peu d'améliorations sensibles sont enregistrées dans les lacs ou marécages, les mers intérieures et les baies intérieures.
Cependant, les normes environnementales fixées reposant sur l'observation des êtres et organismes aquatiques s'affinent progressivement pour l'évolution de l'étude de mesures et une gestion environnementale plus adaptée.

Mesures de sauvegarde de la qualité de l'eau, des zones lacustres, des mers et lacs intérieurs et des baies et côtes intérieures

La stagnation des eaux dans les zones d'eaux fermées comme les zones lacustres, les lacs et baies intérieures, a des effets négatifs sur les conduites d'eau et les poissons.
Elle provoque également l'apparition de fleurs d'algues et de marées rouges causées par une surnutrition. Pour y remédier, des mesures sont nécessaires concernant l'évacuation des déchets des usines et sites de travail, les égoûts, les bassins d'épuration et aussi l'évacuation domestique comme, par exemple, les équipements d'épuration pour les exploitations agricoles.
Quant aux zones lacustres, des actions sont menées en application du plan pour la protection des eaux des zones lacustres sur la base de la loi spéciale de la qualité de l'eau et des zones lacustres.
En outre, pour la baie de Tokyo, la baie d'Ise et la Mer intérieure du Japon, s'applique la législation générale pour la protection de la qualité et la quantité globale de l'eau sur la base de la loi de la protection de l'eau.

100 sélections d'eaux célèbres

En 1960, les « 100 sélections d'eaux célèbres » ont été choisies dans 100 endroits provenant de sources ou de rivières de tout le Japon.
Un « Comité de liaison national des municipalités pour la protection de l'eau » dont le but est de développer la prise de conscience et les actions pour la protection de l'eau, a été créé. Chaque année, un symposium est organisé.

100 sélections de lieux de baignades

Nous avons choisi « 100 lieux de baignades » répartis dans tout le pays.
Ce sont des endroits de baignades précieux des bords de l'eau où l'on peut se familiariser avec la mer. Les appréciant sur un large point de vue, ils servent à l' effort d'éducation à l'écologie, sur des thèmes allant de la qualité de l'eau à la commodité des transports.

Les actions « Kodomo Hotaranger »

Des actions à grande échelle ont été réalisées pour la protection des eaux en relation avec les lucioles et où les enfants ont joué un rôle central. Le Ministre de l'Environnement a décerné des prix pour ces activités uniques et représentatives du Japon.

Portail sur la protection des sources

En 2005, le Ministère de l'Environnement a effectué une enquête pour la recherche d'informations sur les sources dans tout le Japon. Il a ouvert un site utilisable et utile pour leur sauvegarde.

Garantie d'un cycle de l'eau sain sur la base de la sauvegarde de l'environnement

Pour prévenir les problèmes dus à des changements liés au tarissement des sources et à la pollution du cycle de l'eau, des mesures concrètes sont prises pour mettre en place un cycle de l'eau sain et une aide aux décisions pour un progamme concernant les zones fluviales en collaboration avec les administrations en rapport avec l'eau.

La protection des sols et des eaux souterraines

Le sol qui est un élément constitutif important de l'environnement au même titre que l'air ou l'eau, a la capacité de préserver la pureté de ses nappes souterraines. Cependant, une fois que celles-ci sont souillées, cette pollution dure lontemps, et a de nombreuses conséquences négatives sur la santé et la vie des personnes. Des mesures sont prises pour établir des normes pour les sols et les eaux souterraines, accompagnées de leur réalisation et leur suivi. De plus, ces mesures sont appuyées par la loi contre la pollution des sols.

Les mesures contre la pollution par les produits chimiques agricoles.

Les produits chimiques agricoles sont utiles à l'agriculture mais leur utilisation ne doit pas polluer les cultures et l'eau. De ce point de vue, le Ministère de l'Environnement a fixé des normes à respecter scrupuleusement qui déterminent l'utilisation de ces produits dans un inventaire répertorié.

Mesures contre les affaissement de terrains

Pour la prévention des affaissements de terrains, sont mises en place des réglementations sur le pompage des eaux souterraines sur la base de la « loi concernant les règles d'extraction des eaux souterraines utilisées pour la construction » (loi sur l'utilisation de l'eau pour la construction)

Page top