Présentation du Ministère de l'Environnement

Le Cabinet du Ministère : (pour un développement permanent de l'administration environnementale)

Le Cabinet du Ministère a la responsabilité d'assurer, dans la limite de ses possibilités, le bon fonctionnement administratif du Ministère de l'Environnement. Il en exerce le contrôle général pour les questions du personnel, de la législation et du budget, et détermine, de sa propre initiative, les orientations. Il est également chargé d'évaluer l'impact politique des mesures, de développer les relations publiques et de recueillir les informations sur l'environnement.

Le Département des déchets et du recyclage : (Pour l'établissement d'une société de recyclage des produits)

Dans l'optique de la sauvegarde du milieu de vie et de l'utilisation efficace des ressources naturelles, le Département des déchets et du recyclage est chargé du problème de la limitation de la production de déchets, de la réutilisation appropriée des ressources recyclées, et de la mise en œuvre des mesures.

La Direction de la politique environnementale : (Pour le développement d'activités autonomes favorisant la protection environnementale sur la base de différentes initiatives)

La Direction de la politique environnementale assure le contrôle administratif général pour les questions relatives, aux programmes politiques généraux pour la protection du milieu de vie, à l'élaboration des projets de loi ainsi que leur application, aux projets concernant la protection du milieu de vie proposés par les instituts administratifs concernés.

Le Département de l'hygiène environnementale : (Pour la prévention de l'impact négatif des substances chimiques sur l'individu et son environnement)

Le Département de la Santé publique et de l'écologie développe des mesures globales dans l'optique de prévenir les impacts négatifs, sur l'individu et son milieu, des pollutions environnementales causée par des substances chimiques. En outre, elle tente de placer sous sa protection, de manière rapide et équitable, les personnes ayant subi un préjudice physique dû à une pollution.

La Direction de l'environnement global : (Pour lèguer aux générations futures un environnement terrestre bienfaisant et riche)

La Direction de l'environnement global possède , au nom de tout le gouvernement, l'initiative des mesures concernant la sauvegarde de l'environnement, notamment la limitation du réchauffement climatique et la protection de la couche d'ozone.
De plus, tout en étant chargée des négociations et des ajustements avec les organismes internationaux en relation avec le Ministère de l'Environnement ou avec les différentes administrations étrangères, elle réalise un travail de collaboration avec les zones en voie de développement.

La Direction de la protection de l'air et de l'eau : (Elle a pour but la préservation d' un air pur, d'une eau douce et d'une terre sûre)

La Direction de la protection de l'eau et de l'atmosphère est chargée de la protection de la santé des citoyens et de la sauvegarde de leur milieu de vie. Elle lutte donc contre la pollution atmosphérique causée par différents émissions comme celles des usines et des véhicules automobiles. Elle traite également du problème des nuisances sonores, des vibrations et des mauvaises odeurs. En outre, elle vise à développer des mesures globales en rapport avec la protection des terres et sols, avec pour missions, la protection du cycle de l'eau avec la surveillance de sa qualité et de sa quantité, et la sauvegarde des zones humides et des organismes aquatiques.

La Direction de la protection de la nature : (Elle vise à la coexistence entre la nature et l'homme)

La Direction de la protection de la nature s'occupe de la sauvegarde de l'environnement naturel dans des zones diverses allant de la nature primaire à celle de proximité. Elle prend des initiatives pour encourager le rapprochement avec la nature, elle agit pour le maintien de la biodiversité et pour la protection de la flore et de la faune sauvage. Elle s'engage également dans des actions au niveau international.

L'organisation du Ministère [Dossier PDF 60KB]

Le Bureau de l'environnement régional.

Le Bureau de l'environnement régional a été inauguré au mois d'octobre, 2005 sur le principe d'une volonté de création de nouveaux liens de coopération entre l'état représenté par son administration environnementale et les régions. Avec l'appui de ses branches régionales, le Bureau de l'environnement régional déploie une activité abondante pour développer des initiatives appropriées et perspicaces répondant aux conditions régionales.

Le Bureau de l'environnement régional
Les région Hokkaido, Les région Tohoku, Les région Kanto, Les région Chubu, Les région Kinki, Les région Chugoku-Shikoku, Les région Kyushu

Les jardins nationaux

Le Ministère de l'environnement assure l'administration des jardins publics suivants :.
Kokyo Gaien(les jardins extérieurs du palais impérial), Kyoto Gyoen (le jardin impérial de Kyoto), Shinjuku Gyoen (le Jardin national de Shinjuku) , le Cimetière national de Chidorigafuchi, aménagé en 1959 pour les victimes de guerre.
Ces endroits sont devenus accessibles lorsque les espaces verts de l'ancienne cour impériale ont été ouverts au public en 1949.

Get Adobe Reader

Please download Adobe Reader (for free) to view PDF file.

Page top